facebook icon
youtube icon
youtube icon
LES MAISONS DU VOYAGE
Iran
Une culture dont la richesse n’est plus à prouver. Entre l’Europe et l’Asie, un pays à l’histoire plusieurs fois millénaires : Ispahan, Shiraz, Persépolis, Yazd... Autant de noms qui font remonter notre mémoire et nos rêves à la création de l’empire Perse, aux grandes dynasties qui le dirigèrent et aux merveilles architecturales de la période islamique.
Voyages en Iran
Carnet pratique

Le spécialiste du voyage en Iran

La Maison des Orientalistes a sélectionné pour vous les meilleures offres de circuits en Iran. Retrouvez sur cette page toutes les promos et bons plans de voyage en Iran proposés par nos agents experts. Pour aller encore plus loin, nous avons réuni pour vous tout ce qu’il faut savoir avant de partir en Iran : infos pratiques, guide des villes principales, conférences, forums, infos voyage, expositions et partenariats autour de l'Iran. Enfin, n'hésitez pas à nous communiquer vos envies si vous souhaitez créer un voyage sur mesure en Iran.

Nos premiers prix

Circuits en Iran Découvrez tous nos circuits pour cette destination

Extensions en Iran Découvrez tous nos extensions pour cette destination

* Prix à partir de, sous réserve de disponibilité, voir conditions particulières sur la fiche produit
Iran

BLANCHISSERIE

De nombreux hôtels possèdent des services de blanchisserie efficaces. Le linge confié tôt le matin est rendu lavé et repassé le soir même. Eviter toutefois de confier des vêtements fragiles (soie, lin…).

BOISSONS

Eau minérale et sodas sont disponibles dans les restaurants et les hôtels. Dans le bus, le guide local se charge de fournir de l'eau minérale fraîche, soit gratuitement, soit en échange d'une modeste participation. Il est donc inutile de s'encombrer d'une gourde. La boisson la plus désaltérante reste le thé, très souvent offert en signe d'hospitalité.
L’alcool est prohibé en Iran et cette règle est rigoureusement observée. En avoir dans vos bagages vous exposerez à de gros problèmes en cas de fouille à la douane.

CHANGE

La monnaie officielle est le Rial ou Toman (1 toman vaut 10 rials). Il est préférable d’emporter des dollars US en petites coupures et en bon état. D’autres monnaies sont acceptées, mais à un taux de change moins intéressant .Les Euros sont acceptés mais à un cours équivalent à celui du dollar). Les cartes bancaires sont rarement acceptées en Iran et certaines (American Express) sont même systématiquement refusées. Aucun distributeur des cartes internationales n’est disponible, et elles ne sont pas généralement acceptées dans les magasin et les restaurants bien qu’elles puissent être acceptées dans certains magasins de tapis.
A la date du 25 juillet 2005 :1 Dollar (USD) = 9,166 Rials (IRR)
1 Rial = 0.084 €
1 € = 11,79 Rials

Vous pouvez changer à l’hôtel. Il vaut mieux changer une certaine somme d’argent en rials iraniens à l’arrivée, à l’aéroport au cas où les banques soient fermées en ville (jours de congés et de fêtes importants) Pour l’instant, il est difficile de changer des chèques de voyages en Iran (particulièrement en dehors de Téhéran). Il est déconseillé de changer sur les marchés ou dans les bazars où vous risquez d’obtenir des billets périmés.

CUISINE

La cuisine iranienne est délicieuse et très saine.
L’aliment de base est le riz, qui accompagne les viandes ou les ragoûts (Khoresht). Avec le riz, on mange également des brochettes au poulet, au bœuf ou à l’agneau. C’est une cuisine pas ou peu pimentée mais très parfumée aux herbes et au safran. Grande utilisation des épices et combinaison d’ingrédients doux et savoureux pour créer merveilleusement des saveurs exotiques. Les iraniens sont très friands de pâtisseries parfumées à l’eau de rose, au safran, aux amandes ou au miel, que l’on déguste dans le jardin ombragé d’une maison de thé. Sans aucun doute, le thé est la boisson nationale de l’Iran, invariablement chaud, fort et amer.

DOUANE

Il est strictement interdit d’importer alcools, drogues, livres et revues à caractère pornographique. Tous les achats effectués en Iran peuvent être exportés mais il faut un certificat pour certains d’entre eux : tapis, antiquités, instruments de musique, or, argent, pierres précieuses. Les antiquités de plus de 100 ans d’âge sont soumises à une déclaration.
Appareils -photos et caméscopes non professionnels sont acceptés sans problème.

ELECTRICITE

Le courant est de 220 vols, mais les prises ne correspondent pas toujours au standard européen. Prévoir une prise universelle pour certains hôtels.

FORMALITES

Les visas sont exigés pour la plupart des nationalités, notamment tous les Européens. Vous avez besoin d’obtenir votre visa à l’avance et l’obtention du visa peut prendre jusqu’à 4 semaines en haute saison. Deux photos sont exigées ainsi qu’un formulaire et le passeport valide six mois après la date retour. Tous ces éléments seront déposées à l’ambassade pour l’obtention du visa.
Ambassade d’Iran
4, Avenue d’Iéna
75016 PARIS
Tel : 01 40 69 79 00

GASTRONOMIE

Les amateurs de cuisine dite orientale ne seront pas dépaysés en Arménie : on y retrouve en effet les goûts, les couleurs et les arômes distillés de la Grèce au Liban. Cohabitant avec la cuisine russe, ce pot commun oriental, où les Arméniens ont brassé les habitudes culinaires recueillies dans les différentes contrées où ils ont vécu, est agrémenté des traitions caucasiennes locales, qui font l’originalité de cette cuisine.
Vous trouverez une profusion d’herbes et d’épices qui donnent une saveur particulière à des plats variés : coriandre, persil, menthe, etc.- et oignon blanc.
Toutes ces herbes sont apportés à table en même temps que le pain traditionnel lavache, et sont grignotés tout au long du repas.
« khorovadz » : Brochettes
« chavourma » : Les « donners kebab » turcs, mieux connus en Occident sous le nom de « sandwiches grecs »
La plupart des spécialités culinaires obéissent au principe de la farce qui autorise un large éventail de plats à partir de la gamme presque complète des légumes, dont la terre arménienne est prodigue. Le grand favori de ce genre culinaire que l’on désigne sous le nom turc « dolma »est la feuille de vigne farcie.
« harissa » : (le « kechkek » des Kurdes et Turcs anatoliens) Une purée de blé dur concassé, battu avec de la viande de poulet ou de mouton.
« khach » : (littéralement « bouilli ») Préparation de pieds de veau ou d’agneau presque fondus dans leur bouillon agrémenté d’ail et d’herbes.
« baklava » : fameuse pâtisserie typiquement orientale. On en trouve dans les boulangeries mais aussi chez les vendeurs ambulants qui ont planté leurs tréteaux sur le trottoir.

GUIDES LOCAUX

Ils parlent français et sont très à l’écoute de vos demandes pour agrémenter le voyage et parfaire votre connaissance du pays.
Il est d’usage de laisser un pourboire au restaurant, aux bagagistes dans les hôtels, aux gardiens de sites … Dans les circuits en groupe ces pourboires sont donnés par les guides. En ce qui concerne les chauffeurs et les guides locaux, il doit être donné selon votre appréciation personnelle (à titre indicatif, comptez entre 4 à 5 USD par jour et par personne).

HABILLEMENT

Pour les hommes : Les shorts sont interdits mais ils peuvent porter des chemises à manches courtes.
Pour les femmes : des tenues longues, jupes ou pantalons non moulants sur lesquels vous porterez des chemises longues, de façon à couvrir les hanches. Il ne faut pas voir le corps en mouvement sous les vêtements. Les chemisiers seront obligatoirement à manches longues et la tête et les épaules seront couvertes d’un foulard.
Si l’on voyage sur la Compagnie Iran Air, il est impératif d’avoir cette tenue dès la salle d’embarquement à Orly.
Toutes les couleurs sont permises. Quand il fait chaud, prévoyez des cotonnades amples et légères. Ne pas oublier les lunettes de soleil, la crème solaire, une paire de bonnes chaussures de marche, un chapeau ou une ombrelle pour la luminosité. Pour parfaire votre tenue, très peu de bijoux et un maquillage discret.

HEURES

2 heures et demie de plus par rapport à la France. L’Iran a introduit l’heure d’été ; le changement d’heure à lieu en mars et en septembre.

HOTELS

A Téhéran, Shiraz et Ispahan, les hôtels sont excellents. A Kerman, c’est un petit hôtel familial avec une excellente cuisine. Les autres hôtels sont d’une niveau catégorie supérieure (équivalent 3 étoiles).

LANGUES

La langue officielle de l’Iran est le persan ou fârsi, d’origine indo-européenne et écrite en alphabet arabe. Selon les régions sont aussi parlés le kurde, le baluchi, l’arabe et le turc. L’anglais n’est pas très répandu en dehors de la capitale.

PHOTOS

Les pellicules et les piles étant chères et rares, il faut prévoir une quantité suffisante. De plus, on ne trouve pas toujours les sensibilités désirées. Attention : il faut toujours demander aux personnes que vous souhaitez photographier leur accord préalable. Parfois dans les villages, les personnes seront ravies de se faire photographier, mais seront un peu longues à se préparer. Il faut savoir patienter…
Quelques endroits « stratégiques » ou militaires ne doivent pas être photographiés, tout comme les lieux saints ou mausolées (Qom, Mashad).

RELIGIONS

La religion dominante est l’Islam Chiite à 98%.

SANTE

Aucun vaccin n’est obligatoire. L’eau est potable presque partout. Prévoir une pharmacie de base qui comprend pansements, aspirine, antalgiques, anti-diarrhéiques, laxatifs, médicaments contre le rhume (climatisation), de la vitamine C, une lotion contrez les moustiques. Si vous suivez un traitement particulier, emportez le nombre nécessaire de médicaments pour la durée du voyage.

SAVOIR VIVRE

Le rythme de la vie quotidienne n'est pas aussi rapide que le nôtre. Le commerçant qui prend le temps de bavarder au lieu de vous servir ne le fait pas pour vous offenser, mais par ignorance de nos coutumes. Les formalités aux frontières, la livraison des bagages à l'hôtel ou le service à table peuvent sembler lents. Attention, se fâcher ne ferait qu'aggraver les choses. Savoir prendre son temps, intervenir avec diplomatie et conserver son sourire sont les clefs du succès d'un voyage en Iran.
Les Iraniens ne sont pas encore habitués à recevoir des voyageurs étrangers. De petites bévues sont parfois commises par vos hôtes ; l'ignorance en est plus souvent la cause que l'intention délibérée de vous nuire. Sachez alors vous montrer indulgent et si besoin, rectifiez avec courtoisie.
Il faut se déchausser dans les mosquées et dans certains lieux saints.
L’Alcool est strictement interdit en Iran.

SECURITE

La plupart de personnes constatent que l’Iran est un pays hospitaliers, amicale et confortable. Cependant, comme n’importe quel pays que vous n’êtes pas familier (et en particulier dans les grandes villes telles que Téhéran), il est recommandé que vous exercez plus d’attention la nuit.
Aucun problème particulier, surtout si vous ne tentez pas les convoitises. Il est préférable de laisser votre argent et les passeports dans le coffre-fort de l’hôtel pour les promenades à pied ou dans les marchés.

SOUVENIRS ET ACHATS

L'Iran produit encore un artisanat de qualité et propose un vaste choix : miniatures traditionnelles peintes sur os de chameau ; coffrets en marqueterie ; tissus imprimés au tampon ; superbes tapis nomades en laine ou tapis d'Ispahan en soie, à des prix très inférieurs à ceux de l'Europe. les prix varient selon les régions, le nombre de nœuds, qu’ils soient nomades ou bien tapis dits de ville.
Le caviar, en revanche, ne se trouve qu'à l'aéroport et à un prix élevé.
Vous trouverez des miniatures surtout à Ispahan, de très beaux bijoux artisanaux, des objets en cuivre émaillé de toutes les couleurs.
Vous pourrez rapporter du marché des fruits secs, les pistaches d’Iran sont renommées, du gas (nougat aux pistaches), des épices, du safran.

TELEPHONE ET COURRIER

Vous pouvez appeler la France facilement à partir des grandes villes, mais le tarif dans les hôtels est très élevé.
De la France vers l’Iran, composez le 00 98 (et 21 pour Téhéran) ; d’Iran vers la France, composez 00 33 + votre n° de téléphone.
Le service postal fonctionne bien; comptez 6 à 10 jours pour les lettres.
Des cafés Internet peuvent être trouvés aux hôtels. Le service postal est bon et les timbres sont disponibles aux postes.

TRANSPORTS

A l’intérieur du pays, les lignes d’Iran Air permettent d’accéder facilement aux sites touristiques majeurs, dans de très bonnes conditions ; L’infrastructure routière est assez bien développée et bien entretenue.
Les cars et minibus offrent un bon niveau de confort et disposent souvent de l’air conditionné.